CulturesTop

Maïs : Les ensileuses dans les starting-blocks

La dernière prévision, établie par Arvalis, table sur la date du 5 au 9 septembre pour le début des ensilages sur l’Ille-et-Vilaine, excepté sur le secteur nord-ouest proche des Côtes d’Armor. Cette même date de démarrage des chantiers est également prévue sur un tiers est du Morbihan où les maïs ont également souffert de la sécheresse et des fortes chaleurs, en particulier dans les sols peu profonds. Pour le reste de la Bretagne, il faudra attendre le 20 septembre pour la grande majorité des parcelles ; et même au-delà de la dernière semaine de septembre pour les secteurs nord du Finistère et des Côtes d’Armor.

Au niveau rendement, il faut s’attendre à un fort contraste entre le sud-est et le nord-ouest de la région. Davantage que le déficit de degrés-jour mesuré par rapport à 2018 (voir page 18), c’est la pluviométrie qui est le premier facteur limitant comme le montrent les stations météo de Paysan Breton. Dans le sud-est de l’Ille-et-Vilaine et du Morbihan des maïs rabougris témoignent d’un déficit hydrique prononcé. À l’opposé, à l’ouest et au nord, les maïs affichent des hauteurs exceptionnelles (3,20 m pour la parcelle suivie par Paysan Breton à Arzano et 3 m fort, à Briec), boostées par les pluies conséquentes de la semaine dernière. Ne reste plus qu’à espérer qu’aucun coup de vent ne viendra jouer les trouble-fête…

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer