Economie, marchés et gestionSur abonnement

Des schémas «genrés» à faire évoluer

Une enquête réalisée par l’Adage a mis en évidence une répartition des tâches genrée plutôt « classique » au sein des fermes du réseau. Une soirée-débat a permis d’échanger sur ce sujet. Sur les 130 fermes que compte l’Adage, 49 femmes – 36 paysannes (avec ou sans statut) et 13 conjointes de paysans – ont…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer