En bref

L’opération anti-désherbants de l’association Eaux et rivières passe mal

L’association Eaux et rivières de Bretagne a lancé, en début de semaine dans la région bretonne, une opération baptisée «stop aux champs orange», en référence, expliquent-ils, à la couleur des terres lorsqu’elles sont désherbées. Le but de cette action est de «dénoncer» l’usage des désherbants, «difficilement supportable pour les riverains» alors que «des solutions alternatives existent». L’organisation a mis en place une plateforme en ligne pour permettre aux citoyens de «recenser» les champs désherbés près de chez eux. Le 29 mars, la FRSEA de Bretagne a dénoncé, en réaction, un «climat délétère qui vise le travail des agriculteurs», parlant «d’appel à la délation». «Ces attaques nient les résultats très positifs d’amélioration de la qualité de l’eau», regrette l’organisation agricole.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer