En bref

Face aux vegans, la Conf’ présente un plaidoyer “pour l’élevage paysan”

La Confédération paysanne, qui se place dans une double opposition, d’une part à «l’élevage industriel» et d’autre part aux associations prônant l’abolition de l’élevage, a présenté le 21 janvier un recueil de témoignages d’agriculteurs de son réseau sur la relation homme-animal. Les positions et les propositions du syndicat sur ce sujet sont présentées à la fin de ce recueil financé par l’UE.

«On ne peut pas comparer la relation qui existe entre un éleveur paysan et un animal à celle qui existe dans l’élevage industriel, où ce lien n’existe plus», a résumé la secrétaire générale Temanuata Girard, lors d’une conférence de presse. Face aux attaques des vegans, elle veut assumer sans détour que «la mort est l’issue de notre métier» et qu’«une ferme n’est pas un conservatoire».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer