Economie, marchés et gestion

Entrer dans son élevage comme un citoyen

Pour se faire comprendre par le consommateur sur les réseaux sociaux, il convient de mettre de côté son œil de technicien.

Comment combattre et défendre ses arguments dans un monde virtuel où la mainmise des idées reçues prévaut et où tout un chacun se sent légitime de s’exprimer, y compris sur des sujets que l’on ne connaît pas ?

Vision idéalisée de l’agriculture

De moins en moins ancré dans le milieu agricole, le consommateur a une vision idéalisée de l’agriculture, du style « Martine à la ferme », où l’animal et les pratiques agricoles sont sacralisées. « Il n’a pas la vision de zootechnicien avec laquelle nous travaillons au quotidien. Il faut lui faire comprendre que l’agriculture est un métier, le réintroduire dans la réalité », conseille Alexandre Charron, du service communication de Terrena, lors de l’assemblée générale d’Ovi-Ouest, en juin dernier. Mais la marche est parfois haute…

Un réseau social est une caisse de résonance

Si la communication sur les réseaux sociaux est nécessaire, il faut en comprendre le fonctionnement. « Facebook est une caisse de résonance : c’est un monde cloisonné, basé sur l’image et l’immédiateté.» Il est devenu un média incontournable où certaines associations ont pris l’espace que le monde agricole n’a pas investi. « Mais si vous n’avez pas envie d’y aller, n’y allez pas… ». Sinon, il convient de définir quelle stratégie on vise : « Qu’est-ce que j’ai envie de montrer ? ». L’idéal est de répondre à une question sans tabou, avec simplicité. « Il faut parler avec son cœur, montrer la réalité. Et entrer dans son élevage comme un citoyen et non plus comme un technicien. » Tout en étant prêt à affronter dans les commentaires des idées contraires, avec parfois de l’agressivité gratuite, car certaines personnes attendent une autre image de l’agriculture que celle mise en avant… « Et sachez que ces réseaux sont suivis par les associations antispécistes, les médias généralistes : une information mal maîtrisée ou mal comprise peut aussi être un départ de feu… »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer