Côtes d'ArmorPolitique et SyndicalismeTop

Après le lundi vert du député, Carole Joliff voit rouge

La responsable de la section porcine de la FDSEA 22 brocarde le député Yannick Kerlogot, signataire du « lundi vert » pour une journée sans viande et sans poisson, estimant que l’élu trahi la vocation d’élevage de son département.

« Que ma déception est grande ! » Carole Joliff, présidente de la section porc de la FDSEA 22, est tombée des nues en découvrant que Yannick Kerlogot, député de la 4e circonscription des Côtes d’Armor, était signataire « de la nouvelle propagande anti-élevage du moment, le lundi vert ». Dans une lettre ouverte datée du 9 janvier, elle interpelle le responsable politique : « Votre département, notre département, riche de sa ruralité, de sa biodiversité, de son économie en grande partie liée à l’agriculture de près ou de loin ­— para-agricole, matériaux, transports, agroalimentaire, services… — est tout de même au premier range national pour plusieurs productions. Comment peut-on à ce point piétiner son propre territoire et ses électeurs ? »

Elle poursuit en rappelant les efforts répétés des éleveurs, entre « passion et labeur », à donner « toujours plus pour satisfaire les consommateurs et créer un lien social en dépit d’un manque cruel de prix rémunérateurs ». Revenant sur le contexte économique et social actuellement tendu, Carole Joliff ne comprend pas « cette nouvelle polémique inutile reposant sur des idées préconçues et personnelles » générée par le député. Avant de terminer, sans concession : « La liberté de penser s’arrête quand des gens comme vous se permettent de nous dicter notre façon de penser, de se nourrir, de vivre.
La liberté qu’a tout un chacun dans une démocratie, de s’alimenter n’est ni plus ni moins la même chose que celle de choisir son mode de vie ou sa religion. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Un commentaire

  1. Bonjour,
    J’ai décidé moi aussi de répondre à cet appel Lundi vert, j’habite les Côtes d’Armor et j’apprécie une campagne vivante et productive… mais pas celle qui vise à faire consommer de plus en plus de viandes produites dans n’importe quelles conditions comme l’explique très bien cette vidéo du journal Le Monde
    https://www.youtube.com/watch?v=nVydgG2DFU0&fbclid=IwAR1S0ZQMEQI4Cum68zGo1lA5ujdCFdcUve5r90T2yLq1kzDoUocqQTUY-jY
    Manger végétarien une fois par semaine ne va pas m’empêcher de continuer à profiter des bons petits plat habituels, avec viande ou poisson… le restant de la semaine !
    Mais pas n’importe quel viande ou poisson élevé au mépris de l’avenir de notre planète.
    Ph Colas

Bouton retour en haut de la page
Fermer