Energies et environnement

Maintenance des forages

Conseil de saison

Une maintenance préventive et régulière des forages est nécessaire afin que l’installation conserve sa productivité d’origine. À défaut, le rendement peut décliner au fil des années à cause de la corrosion, du colmatage des crépines, etc. Quant à la présence de filaments et de flocons rouges dans l’eau, elle est souvent le symptôme d’une dégradation du tubage métallique.

Par ailleurs, il est conseillé de vérifier régulièrement la bonne marche de l’installation en contrôlant les informations disponibles : niveau statique et dynamique mesuré avec la sonde piézométrique ou le capteur de pression, débit évalué avec un compteur ou, mieux, avec un débitmètre, la pression avec le manomètre installé sur la colonne de refoulement, la fréquence de marche de la pompe immergée, etc.

Tous les dix ans, une inspection par caméra permet de vérifier l’installation aux endroits où l’observation à l’œil nu ne suffit pas. Un nettoyage par jet haute pression des tubulaires permet d’éliminer les dépôts liés au vieillissement.

Il est également utile de contrôler et d’entretenir les équipements de pompage : corps de pompe, câbles électriques et de maintien, tube d’exhaure, ballon de pression, etc. À noter que, selon l’arrêté du 19 décembre 2011, le propriétaire du forage doit assurer une remise à neuf ou en état d’origine du compteur tous les 9 ans ou effectuer un diagnostic de fonctionnement tous les 7 ans.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer