En brefEnergies et environnement

L’agriculture est “l’un des principaux moteurs” du déclin de la biodiversité, selon WWF

Selon le rapport «Planète Vivante 2018», publié par WWF le 30 octobre, 60% des vertébrés sauvages ont disparu de la planète depuis les années 70. Pour l’association de protection de l’environnement, «la surexploitation des ressources et les activités agricoles» sont les causes principales de cette diminution. L’agriculture est en effet responsable, selon le rapport, de près de 73% de la déforestation dans les pays tropicaux ou subtropicaux entre 2000 et 2010, alors même que «les forêts tropicales qui contiennent certains des plus hauts niveaux de biodiversité sur Terre». «Si l’on ne sort pas du statu quo, le terrible déclin des systèmes naturels se poursuivra et aura de graves conséquences sur la nature et sur les hommes», prévient l’association.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer