En bref

Future Pac : les Vingt-huit veulent toujours plus de flexibilité, Phil Hogan met en garde

« Tout ne peut pas être facultatif », a prévenu le commissaire européen Phil Hogan le 15 octobre à Luxembourg à l’occasion de la réunion des ministres de l’agriculture de l’UE qui faisaient le point sur l’avancée de leurs discussions sur l’avenir de la Pac. De nombreuses délégations ont en effet demandé que les mesures proposées par Bruxelles soient volontaires : le plafonnement des aides pour les uns, les éco-dispositifs du premier pilier pour d’autres, ou encore certaines mesures de conditionnalité. Mais « que restera-t-il de commun à la Pac si trop de flexibilité est accordée ? », a demandé Phil Hogan. Et si vous voulez « un budget agricole conséquent, il faudra le justifier » avec une ambition environnementale suffisante, a ajouté le commissaire européen.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer