Cultures

Actions préventives contre les pucerons

Conseil de saison

Différentes espèces de pucerons sont capables de transmettre des virus de la jaunisse nanisante de l’orge (JNO). Aucune lutte ne peut être engagée contre ces virus quand la plante est infectée. La lutte repose donc sur des techniques culturales préventives et sur la lutte insecticide en végétation, à positionner au(x) bon(s) moment(s).

La lutte préventive s’appuie notamment sur la destruction, avant les semis, des repousses et des graminées sauvages. La présence de ces plantes réservoirs à virus et hébergeant des pucerons à proximité des futures parcelles de céréales à paille vient accroître le risque d’infestation et d’infection virale.
La lutte génétique se développe également sur escourgeons, à l’aide de variétés tolérantes à la JNO.

L’offre variétale s’est enrichie début 2018 avec trois nouvelles inscriptions au catalogue français, en complément des variétés Amistar et Domino : Margaux (débouché brassicole en cours de validation technologique), Hexagon et KWS Borrelly, escourgeons fourragers précoces. Sur blé, aucune variété tolérante ou résistante à la JNO ou à la maladie des pieds chétifs n’est actuellement disponible.

Nathalie Robin, Arvalis – Institut du végétal

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer