ÉvénementsMorbihan

Ohhh la vache ! se prépare à fêter ses 10 ans

Samedi 13 et dimanche 14 octobre, le salon agricole de Pontivy accueillera le Régional Prim’Holstein et recevra des personnalités médiatiques, Thierry Marx et Mathilde de l’Écotais, notamment à l’occasion du concours régional des produits fermiers innovants.

« Ohhh la vache !, le salon de l’agriculture du Morbihan, fête déjà ses 10 ans », s’enthousiasme Gaëtan le Seyec, président de la Société départementale d’agriculture (SDA). L’éleveur de Guern rappelle que l’événement n’a jamais cessé de progresser et de développer son attractivité au fil des années depuis sa création. « Encore une fois, nous attendons entre 25 000 à 30 000 visiteurs sur l’ensemble du rendez-vous. » Claude Viet, élu à Pontivy Communauté, est ravi d’accueillir une fois de plus, le salon au cœur de son territoire. Les deux responsables apprécient cette capacité du salon à aimanter du public sur une zone du département éloignée du littoral.

Le Régional Prim’Holstein après le Space

L’un des temps forts de cette édition anniversaire sera le concours régional Prim’Holstein. « De 9 h 30 à 19 h, plus de 150 représentantes de la race se succéderont sur le grand ring », explique Jean-François Guillaume, président du syndicat PH 56. Avant de promettre un niveau de compétition relevé : « La plupart des vaches bretonnes qui se sont distinguées récemment au Space seront là. Pour les départager, nous avons choisi le juge Jacques Rouiller, éleveur en Suisse dans le canton de Fribourg, qui sera assisté de son épouse Béatrice. »

Celui-ci a déjà jugé en France, notamment les Départementaux des Côtes d’Armor ou de la Manche et le Régional des Pays de-la-Loire. En Prim’Holstein, l’autre rendez-vous se déroulera dimanche après-midi, à partir de 16 h : « Ce concours de présentation est un moment prisé par les familles. Des jeunes de 14 à 22 ans défileront avec des primipares cette année. » Dans le même registre, l’épreuve de jugement de bétail à Pontivy (samedi de 8 h à 9 h 30) constitue chaque année un tremplin vers le prochain Salon de l’agriculture à Paris en Normande et en Prim’Holstein.

« Plusieurs jeunes Morbihannais qualifiés à Ohhh la vache ! ont ensuite brillé à Paris ces dernières années. C’est une belle étape pour goûter à la compétition avant de monter à la capitale », précise Sébastien Mary, directeur adjoint du lycée La Touche à Ploërmel, un établissement qui envoie des élèves candidats en jugement de bétail ainsi que des vaches sur les rings. D’ailleurs, deux vaches de l’école participent cette année à Ohhh la vache !

Les enfants dans la cabine de l’ensileuse

Les autres races auront également leur coup de projecteur : concours interrégional Charolais, interdépartementaux Montbéliarde, Pie Rouge et Limousine, départementaux Normande et Blonde d’Aquitaine… Sans oublier, le dimanche matin, le concours du Cheval breton avec une démonstration autour du dressage proposée par les élèves de la MFR de Questembert. Toutes les animations habituelles sont, bien sûr, reconduites : « Tracteurs à pédales, mini-ferme, baptême de tracteur avec le lycée de Gourin, ballade à dos de poney avec le lycée La Touche, atelier maquillage, exposition de matériel par les concessionnaires et même la possibilité de monter à bord d’une ensileuse pour les enfants… », égraine Sandrine Roberdel, chargée de communication à la Chambre d’agriculture et en charge du salon.

« Cette année, Ohhh la vache ! va aussi proposer des jeux et tests sensoriels à visée pédagogique pour apprendre, en s’amusant, à mieux connaître les produits et les filières de notre agriculture bretonne. » Une étape qui se poursuivra avec le grand espace Savourez la Bretagne en présence de blogueurs culinaires, le stand du Cniel autour de la traite et de la valorisation du lait ou encore la présence de l’association Au goût du jour qui s’intéresse au « patrimoine alimentaire.

Cap sur le bon goût avec deux invités prestigieux

Le comité d’organisation voulait frapper un grand coup pour cette 10e édition. Mieux qu’un invité d’honneur, c’est un couple médiatisé qui honorera de sa présence le rendez-vous de Pontivy. Tout d’abord, Thierry Marx, notamment connu du grand public grâce à l’émission Top Chef. Le propriétaire du Mandarin Oriental à Paris, qui a mené des travaux importants sur la cuisine moléculaire ainsi que la street food, présidera le concours régional du meilleur produit fermier innovant. « 50 produits venant de toute la Bretagne sont inscrits. Thierry Marx, par sa présence, va donner de la valeur à ce rendez-vous qui entre en résonance avec la montée en gamme dont on ne cesse de parler aujourd’hui », confie Gaëtan Le Seyec. Le chef étoilé sera accompagné de Mathilde de L’Écotais, sa compagne artiste-photographe : elle présidera le concours photo ouvert à tous les jeunes en centres de formation agricole.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer