Economie, marchés et gestionSur abonnement

Mieux valoriser les femelles allaitantes

Dans un marché difficile en vaches allaitantes, Elvea Bretagne poursuit ses démarches de valorisation au travers de ses filières ou en complément. Alors que le marché des broutards est assez porteur du fait de la saison et des besoins pour l’export vers l’Espagne notamment, la conjoncture a été plus compliquée sur les vaches allaitantes ces…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer