Élevage

La maîtrise de l’énergie appréhendée par la voie économique

Des solutions conciliant énergie et économie des exploitations existent. Une démarche visant à les favoriser est enclenchée sur le Pays de Fougères.

« Sur mon exploitation, accroître la surface en herbe m’a permis d’augmenter l’autonomie alimentaire du troupeau. En achetant moins de concentrés, j’ai abaissé le coût alimentaire d’au moins 20 €/1 000 L. Je consomme aussi moins de produits phytosanitaires, moins d’engrais organiques… », indique Yvannick Jeusselin. Producteur laitier à La Chapelle-Janson, il conduit un troupeau de 50 vaches laitières sur une SAU de 70 ha qui compte désormais 15 ha de blé, 20 ha de maïs et 35 ha d’herbe.

Une dizaine d’hectares d’herbe en plus

« J’ai abaissé les cultures de vente et de maïs, pour augmenter la surface en herbe d’une dizaine d’hectares », souligne l’éleveur qui a souscrit une MAEC SPE* en 2015 visant un maximum de 28 % de maïs dans la SFP et un minimum de 55 % d’herbe dans la SAU. Yvannick Jeusselin fait aussi partie d’un groupe AEP (Agriculture écologiquement performante portée par la Région Bretagne) travaillant sur l’autonomie protéique. « Le groupe permet d’échanger sur les pratiques, de mieux mesurer les risques… » Indirectement, en augmentant la part d’herbe, le producteur a réduit la consommation globale d’énergie de son système de production.

« De nombreux leviers existent sur les exploitations pour réduire l’utilisation d’énergies fossiles, développer des énergies renouvelables, réduire les gaz à effet de serre : échanges parcellaires, solaire, photovoltaïque, prérefroidisseur pour tank à lait, méthanisation, haies bocagères… Mais les changements engagés par les agriculteurs doivent aller dans le sens d’un gain économique », précise Christophe Gilles, élu référent de la Chambre d’agriculture sur le Pays de Fougères. Et d’ajouter : « Mieux vaut prendre en compte la problématique de l’énergie avant qu’elle ne nous soit imposée par la réglementation. »

Une convention « Énergie et agriculture » sur le territoire

« Sur le Pays de Fougères, une convention a été signée en décembre visant à engager des actions pour la maîtrise de l’énergie en agriculture. Les producteurs peuvent dans ce cadre bénéficier d’un diagnostic « énergie » sur leur exploitation et d’un accompagnement par la Chambre d’agriculture. Nous souhaitons aussi favoriser la mise en place de groupes sur ce thème », complète Christophe Sartin, chargé d’animation territoriale à la Chambre d’agriculture.

* mesure agro-environnementale et climatique en système polyculture-élevage.

Réunion le mardi 5 juin à Javené
La Chambre d’agriculture organise actuellement une série de 10 réunions sur toute la Bretagne ayant pour thème « Énergie et agriculture : quelles stratégies pour mon exploitation ? ». L’une d’entre elles se tiendra le mardi 5 juin, de 10 h 30 à 13 h à Javené (salle du complexe culturel, 2 place Saint-Martin). « Ces réunions sont destinées à l’ensemble des agriculteurs et visent à présenter les solutions énergétiques pouvant être mises en place sur les exploitations, selon les objectifs recherchés », annonce Christophe Gilles. Les agriculteurs pourront positionner leurs coûts énergétiques par rapport à des références, s’interroger sur leurs contrats d’électricité, identifier les actions de réduction d’énergie, d’autonomie énergétique…
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer