ÉlevageEnergies et environnement

Dégonfler l’empreinte carbone de la viande bovine

Améliorer la performance environnementale de la filière bovin viande est l’objectif du projet européen Life Beef Carbon lancé en 2016. Plus de 2 000 fermes européennes y participent.

L’élevage contribue à hauteur de 15 % environ aux émissions de gaz à effet de serre (10 % pour l’élevage de bovins). Même s’il rend en parallèle des services variés tels que la séquestration du carbone dans les sols, l’enjeu est important pour la filière de connaître plus précisément les systèmes allaitants « bas carbone » et de les promouvoir.

170 fermes innovantes passées au crible

C’est l’objectif du projet européen Life Beef Carbon qui implique 4 pays partenaires : France, Espagne, Italie et Irlande. « Nous visons une réduction de l’impact carbone de la production de viande bovine de 15 % en 10 ans », explique Josselin Andurand de l’Institut de l’élevage. Les partenaires vont s’appuyer sur un réseau de 170 fermes innovantes et d’un observatoire de 2 000 fermes représentatives des différents territoires. « Nous avons aujourd’hui un outil Cap2R opérationnel en viande bovine qui permet des diagnostics rapides ou plus complexes. » Tous systèmes viande bovine confondus, la première cause d’émissions de carbone est la fermentation entérique (50 à 60 % du total) ; la gestion des effluents compte pour 24 % des émissions, la fertilisation pour 7 %.

Des propositions de leviers d’action vont être réalisées : limiter les animaux improductifs, meilleure efficience de l’alimentation, davantage d’autonomie, fourrages plus digestibles et moins émetteurs de méthane (comme les légumineuses), ajustement de la fertilisation… « Il n’existe pas de solution standard. Il faudra faire du cas par cas… » L’amélioration génétique, pour la productivité ainsi que la réduction du méthane entérique, présente aussi des pistes pour les années futures. Les coûts de mise en œuvre des différentes pratiques vont être chiffrés. Les premiers résultats de ce projet sont attendus pour fin 2018.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer