Élevage

Antibiotiques, l’UE renforce son dispositif

Une action européenne commune relative à la résistance aux antimicrobiens (EUJAMRAI) a été lancée le 13 septembre. Cette initiative vise à contribuer à la lutte contre la résistance aux antibiotiques, notamment dans le secteur de l’élevage. Selon l’Office alimentaire et vétérinaire de l’UE (OAV), le plan d’action national français en matière de résistance aux antibiotiques (appelé plan Ecoantibio) a permis une réduction de plus de 20 % de l’utilisation d’antimicrobiens chez les animaux par rapport à 2012. Mais dans un récent rapport, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), l’Agence européenne des médicaments et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies s’inquiétaient des conséquences de l’utilisation d’antibiotiques sur l’augmentation de la résistance des bactéries aux antibiotiques.

« Faire baisser l’utilisation inutile d’antibiotiques aura des effets sur le niveau de résistance observé », assurent-ils. Une baisse de l’utilisation particulièrement nécessaire en élevage. En effet, « l’utilisation d’antibiotiques est plus grande chez les animaux producteurs d’aliments que chez l’homme », souligne le rapport. Ce dernier précise par exemple que la résistance aux quinolones, utilisées dans le traitement de la salmonellose et de la campylobactériose chez l’homme, est liée à l’utilisation d’antibiotiques chez l’animal.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer