Economie, marchés et gestionIlle-et-Vilaine

Des pommes reconditionnées à l’Esat de Vitré

Lors de la semaine du développement durable, Nicolas David, arboriculteur à Nouvoitou, a donné 4,2 tonnes de pommes à l’Esat de Vitré. Les travailleurs en situation de handicap ont trié et reconditionné les pommes qui seront distribuées à trois associations d’aide alimentaire. Cette opération a été soutenue par la Fondation Crédit agricole d’Ille-et-Vilaine, créée en 2015 sous l’égide de la Fondation de France. « Elle a pour principal objectif d’améliorer la qualité de vie des Bretilliens, en accompagnant et soutenant des projets d’intérêt général à caractère social et solidaire. Le projet de l’ESAT a été plébiscité parmi 17 dossiers de candidatures. 8 projets sont lauréats de ce 3e appel à projets. Sur un budget total de 70 000 €, l’Esat de Vitré bénéficie d’un budget de 12 200 € », précise Olivier Auffray, président de la Fondation Crédit agricole d’Ille-et-Vilaine.

Les Chambres d’agriculture de Bretagne, relais régional de l’association nationale Solaal (SOLidarité des producteurs Agricoles et des filières Alimentaires) sont à l’origine de l’opération en créant du lien entre tous les partenaires.

Faciliter le don

Cette association permet de faciliter le don de produits agricoles aux associations d’aide alimentaire au niveau local. Les agriculteurs trouvent une valorisation de leurs produits invendus et peuvent solliciter une déduction fiscale pour les produits donnés issus du tri (60 % de la valeur nette de stock). Élisabeth Chevrier, élue à la Chambre d’agriculture, explique que « par ses différentes missions, la Chambre d’agriculture sait mettre en mouvement des actions qui permettent de solidariser les acteurs de l’agriculture et de l’économie sociale et solidaire. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer