En bref

Grippe aviaire : FranceAgriMer a défini les modalités d’indemnisation

Une décision de FranceAgriMer, datée du 15 février, vient préciser les conditions de « mise en œuvre de l’indemnisation pour les éleveurs de volaille » victime de l’influenza aviaire, « calculée sur la base d’un barème correspondant à la valeur marchande objective des animaux abattus ». Cette valeur dépend de l’espèce, du mode d’élevage, du nombre de jours d’élevage, et du nombre d’animaux. Par exemple, pour « 100 canards prêts à gaver abattus au 15e jour d’élevage », l’indemnisation est de 364,8€. Cependant, « le montant minimum de l’indemnisation est fixé à 500€ » et seuls les animaux abattus « à partir du 4 janvier 2017 » sont concernés. Les dossiers de demande doivent être déposés en DDT au plus tard le 31 mars.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer