Energies et environnementMorbihan

La presqu’île de Rhuys s’attaque à ses friches

Les 600 hectares de friches de la presqu’île sont accusés de favoriser la prolifération des sangliers. Un bon tiers de cette surface sera, dans les mois à venir, défriché et proposé aux agriculteurs. C’est un feuilleton. Régulièrement, les sangliers ravagent les cultures et les agriculteurs se retournent contre les 18 associations de chasse de la…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer