CulturesMachinisme et équipements

Silo de maïs : bonne répartition des masses fait bon tassage

Au Gaec du château du Pontgamp, à Langast (22), le fabricant Althimasse a présenté un nouveau concept de masse avec possibilité d’attelage. Pratique pour attaquer le tassage du silo avec une lame à l’avant.

Le fabricant de masses de tracteurs Loudéacien a mis à l’essai le temps d’un chantier, un nouveau concept de masse outil équipé d’un double attelage. Pour Maxime Ruello, chauffeur de la Cuma de L’orée du Bois, qui tassait le silo de maïs, les bénéfices sont nombreux. Pouvoir disposer de la masse en amont de la lame, sans “bidouiller”, assure rapidité et sécurité à l’assemblage et à l’usage.

Pour la présentation, le tracteur John Deere 6150R équipé de ses 2 masses n’était pas à la ramasse : avec 1,5 T (+400kg avec la lame) à l’avant, et 2,4 T à l’arrière, les 150 ch développés par l’engin suffisaient (enfin tout juste quand même) à gravir le tas de maïs jusqu’au sommet, et ce, sans patiner SVP !

Le JD 6150R, malgré une puissance un peu juste et un relevage trop faible pour l’ensemble attelé à l’avant, dispose d’un châssis intégral fiable capable de supporter une telle charge.Maxime Ruello, chauffeur de la Cuma de L'orée du Bois

Au total, ce sont pas moins de 11400 kg qui se promenaient sur le silo, de quoi chasser efficacement l’air présent dans le maïs et lui assurer une bonne conservation.

“Une répartition des masses quasi idéale” remarque Jean-Marc Roussel, de la FDCuma Bretagne Ille Armor, qui, à l’aide de pesons, mesurera 6,5 T à l’arrière et 4,9 T à l’avant (soit 57% du poids à l’arrière et 43% à l’avant).

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer