En bref

Deux nouveaux secrétaires généraux de section au Gnis

Julien BOUFFARTIGUE remplace Michel STRAËBLER comme Secrétaire Général de section « Semences Fourragères et à Gazon ». Ce dernier occupe désormais le poste de Secrétaire Général de section « Plants de Pomme de terre » du Gnis dès mai 2016.

Michel STRAËBLER, Secrétaire Général de section « Plants de Pomme de terre »

Michel STRAËBLER, Secrétaire Général de section « Plants de Pomme de terre »
Michel STRAËBLER, Secrétaire Général de section « Plants de Pomme de terre »

Ingénieur agronome de formation, Michel STRAËBLER est rentré au Gnis, en 1987, comme responsable développement pour la région Gnis Est. Deux ans plus tard, il décide d’entrer au service communication de Paris où il s’occupe des espèces fourragères et gazon et protéagineux mais également des oléagineux. Déjà intéressé par l’animation de la filière semences, il devient, au même moment, animateur de l’Association pour le Développement de la Betterave Fourragère Monogerme (ADBFM). Poste qu’il occupera jusqu’en 2004.

Cette même année, Michel STRAËBLER devient Secrétaire Général de section Semences Fourragères et à Gazon mais également Secrétaire Général de la section Betteraves et Chicorée industrielle entre 2012 et 2016. Durant près de 12 ans, il participa ainsi à : « rendre la filière semences plus compétitive en matière de production tout en continuant à proposer des semences de qualité aux agriculteurs ». Trois grands dossiers ont ainsi permis récemment d’atteindre cet objectif : la mise en place du site Herbe book (base de données complète sur les variétés fourragères), l’adaptation des règles officielles de luttes contre le nématode de la luzerne sur semences, la recherche et l’obtention d’aides à la production de semences de graminées et légumineuses fourragères, dans le cadre du «Plan protéines végétales pour la France 2014-2020 » visant à renforcer l’autonomie fourragère des élevages.

Ce dernier dossier permettant, à terme, la signature d’un accord interprofessionnel relatif au renforcement de l’obtention végétale dans le domaine des plantes fourragères. De son propre aveu, Michel STRAËBLER explique ainsi que : « toutes ces réalisations n’ont pu être possibles que grâce à un vrai travail d’équipe et à une forte mobilisation des deux présidents de la section fourragères, Daniel SEGONDS et Claude TABEL ainsi que Patrick COSSARD à la Section Betteraves qui m’ont fait confiance durant ces années ». Désormais, en tant que Secrétaire Général de la section Plants de Pomme de terre, c’est un tout nouveau chantier, et non des moindres, qui l’attend puisque son premier dossier portera sur le renouvellement de l’accord interprofessionnel plant de ferme de pomme de terre.

Julien BOUFFARTIGUE, Secrétaire Général de section « Semences Fourragères et à Gazon »

Julien BOUFFARTIGUE, Secrétaire Général de section « Semences Fourragères et à Gazon »
Julien BOUFFARTIGUE, Secrétaire Général de section « Semences Fourragères et à Gazon »

Son diplôme d’Ingénieur Agronome AgroParis Tech en poche, Julien BOUFFARTIGUE devient Conseiller Foncier pour la SAFER (Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural) du Centre de 2004 à 2006. Sa mission consistait en l’identification des besoins et des offres de foncier à la vente, à l’échange ou à la location. A la suite de cette expérience, il entre à la SICA (Société d’Intérêt Collectif Agricole) Versailles Ile-de-France comme Ingénieur-conseil pendant près de 10 ans.

Entre accompagnement des exploitants agricoles et des territoires pour la valorisation du bâti agricole, des projets agricoles de territoire ou encore de l’écologie territoriale, Julien BOUFFARTIGUE s’occupait également de l’animation réseau des adhérents et de la sensibilisation des élus et décideurs publics sur les sujets touchant de près la SICA. Depuis avril, il est devenu le nouveau Secrétaire Général de la section Semences Fourragères et à Gazon au Gnis car, de son propre aveu, il souhaite : « travailler à l’échelle nationale sur les problématiques agricoles et se recentrer sur ses compétences d’agronome » et ajoute, bien volontiers : « vouloir continuer sur la lancée de son prédécesseur pour mener à bien l’ensemble des projets en cours ».

Source GNIS

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer