ÉvénementsProductions Agricoles

Cendrillon, reine du bal au Space

Les vaches du Morbihan et de l’élevage Cabon dans le Finistère se sont fait remarquer sur le ring du Space. Mais finalement, avec Cendrillon, venue de l’Orne, le juge a trouvé chaussure à son pied au bal des robes noires et blanches.

« Aujourd’hui, le créneau est clairement de rechercher des vaches capables de vieillir dans les conditions d’élevage actuelles », a expliqué Jean-Philippe Dechange, éleveur dans l’Orne. Un juge normand qui a œuvré sur le ring du Space à faire ressortir des vaches associant « parfaitement caractère laitier et fonctionnalité ». À l’heure de la décision finale, il a tenu à ajouter la nécessaire « conservation » en trouvant ses lauréates parmi les vaches les plus confirmées. Entrée en toute modestie sur le ring, Cendrillon, qui avait d’abord fait le ménage dans sa section 5A, a quitté le bal des Prim’Hols-tein auréolée des titres de Grande championne et de Championne adulte. En 5e lactation, cette fille du taureau Jefferson sur Nog Multi, au Gaec des Grilles à Mahéru (61), a balayé la concurrence. « Une vache très solide, pleine d’harmonie, avec beaucoup de caractère laitier, qui incarne, pour résumer, le summum de la fonctionnalité grâce à des membres très bien conservés et un pis au-dessus du jarret fait pour produire beaucoup de lait et longtemps », a apprécié le juge. Les données officielles ne le contrediront pas : 11 985 kg en 305 jours au compteur de sa 4e lactation à 32 de taux azoté.

Autre vache de la journée sous les projecteurs, sa Réserve, Émeline (Minister M x Kite) au Gaec Bords de Moine à Saint-André-de-la-Marche (49). « Ce n’est pas la plus puissante du concours, mais elle est extrêmement régulière », a argumenté le juge en soulignant surtout sa « mamelle de très haut niveau, bien rentrée dans le corps, qui respire le lait. » Il a remarqué ce pis dès les sections et n’a pas hésité à la sacrer Meilleure mamelle adulte : « Un volume nickel, un ligament impeccable, une excellente texture… Ce pis est tout à fait remarquable, improbable même chez une vache en 4e veau. » À l’issue du concours, Jean-Philippe Duchange a confié que Cendrillon et Émeline sont « deux vaches qui vont bien ensemble, capables de durer en carrière avec des qualités fonctionnelles indiscutables ».

Jeune et Espoir au Finistère et Morbihan

Plus tôt dans la journée, chez les seconde lactation, Capj Guinée (Lauthority x Bolton), au Gaec Cabon à Plourin (29) a pris le Championnat jeune dans un final très serré. « Dans un lot d’une telle qualité d’un bout à l’autre, cette jeune vache, qui se déplace sur de très bons membres et présente un dessus remarquable et un pis parfaitement accroché, s’impose grâce à son harmonie générale. » Talonnée de près dans la catégorie par une autre Bretonne, sa Réserve Hisatys (Sid Pine x Goldwyn) au Gaec du Vallon à Réguiny (56) nommée également Meilleure mamelle jeune. « Une mamelle extraordinaire, très veinée, dotée d’un ligament suspenseur qui fait parfaitement son travail. Un excellent avant-pis, une bonne texture. De quoi faire la différence chez un animal plein de classe », a résumé pour l’occasion le discret Sylvain Durand, assistant-juge. Un scénario qui avait comme un goût de déjà vu, un peu plus tôt, chez les primipares.

En effet, les associés du Gaec Cabon étant déjà montés sur le podium du Championnat espoir grâce à Capj Irina (Numéro Uno x Goldwyn). Une première lactation qui a beaucoup plu à Jean-Philippe Duchange pour « son côté tape à l’œil, son élégance, sa force et son harmonie globale. Une vache hyperfonctionnelle avec une largeur et une hauteur d’arrière-pis remarquables… » Suffisamment de qualités globales pour devancer une autre Morbihannaise élue Réserve, mais aussi Meilleure mamelle espoir : Inkapi (Brawler x Knowledge) au Gaec du Bon Vent à Locqueltas, vache « pleine de classe » dont le juge n’a pas manqué de souligner les qualités. « Le prototype parfait de mamelle qu’on recherche chez une premier veau. Une excellente implantation des trayons et un avant-pis parfaitement fondu dans un animal solide, plein d’avenir, se déplaçant sur des membres de très haut niveau ».

« Le Space, un gros concours en Europe »

« C’était un plaisir et une sacrée fierté d’être au milieu de ces vaches sur le ring.  Le niveau du championnat était tout simplement impressionnant, remarquable, de par la qualité des animaux bien sûr, mais surtout de par le travail optimum de préparation », a confié Jean-Philippe Dechange qui a jugé récemment en Ille-et-Vilaine à l’occasion du National Prim’Holstein de Fougères. « Il y avait de belles vaches, des vaches de très haut niveau jusque dans les queues de sections. Chez les jeunes notamment, les classes étaient extrêmement homogènes. Aujourd’hui, le Space est tout simplement un gros concours en Europe. »

10 premiers Prix de section pour la Bretagne

Les vaches du Morbihan étaient en forme tout au long de la journée. En plus du Challenge longévité récolté grâce à Bachkirie (Talent Lad x Roy), à l’EARL Nicolo à Plumelin, le département a ainsi empoché six premiers prix parmi les 15 sections de ce championnat. Deux élevages, la ferme Gwenn Holstein, à Pluvignier, et le Gaec du Bon Vent, ont même su empocher deux récompenses chacun. La Bretagne a totalisé 4 autres premiers prix avec les deux Championnes jeune et espoir au Gaec Cabon bien sûr dans le Finistère, mais aussi grâce à Karona-Idee à la copropriété EARL de Kerroc’h – Birthday Holstein et G-Star au Gaec Nogré dans les Côtes d’Armor. Seule l’Ille-et-Vilaine est rentrée bredouille des sections. Mais le département a su s’imposer grâce à la qualité et l’homogénéité de son lot dans le Challenge interdépartemental en marge du championnat individuel. Avec un tel effectif d’animaux primés, la Bretagne a d’ailleurs raflé ensuite le Challenge interrégional devant la Normandie pour boucler cette édition 2015 du Space. Toma Dagorn

Palmarès breton

Vaches en 1re lactation

Section 1A

Section 1B

  • 1re, Inkapi, Gaec du Bon Vent, Locqueltas (56) ;
  • 2e, PJP Icone, EARL PJP Pasquet Jean-Pierre, Châtillon-en-Vendelais (35) ;
  • 4e, Isis, Gaec la Boffetiere, Cintré (35) ;
  • 6e, Irisse, EARL de la Riante, Plénée Jugon (22) ;
  • 9e, Idaline, Le Gargasson Pascal, Colpo (56) ;
  • 10e, Agh-Iziza – Cop. EARL de Kerroc’h, Amitiés Gênes Holstein, Trébeurden (22).

Section 1C

Section 1D

Section 1E

Section 1F

Vaches en 2e lactation lactation

Section 2A

Section 2B

Section 2C

  • 1e, Capjguinée, Gaec Cabon, Plourin (29) ;
  • 2e, Galaxy d’Orangeri, Cop. EARL de l’Orangerie, Dano Julien, Plumelec (56) ;
  • 4e, Graal, Gaec du Bon Vent Locqueltas (56) ;
  • 5e, Gagnante, Gillet Stéphane, Boisgervilly (35) ;
  • 7e, PJP Gacile, EARL PJP Pasquet Jean-Pierre, Châtillon-en-Vendelais (35) ;
  • 8e, Greta LB, EARL Le Bris, Gouesnou (29) ;
  • 10e, Gina, EARL Gourmelen, Melgven (29) ;
  • 11e, Godiva, Gaec Toullec, Plomelin (29) ;
  • 13e, Gwendoline, Gaec de l’Avenir Ruffiac (56).

Section 2D

  • 2e, Guarana, Gaec de Kerguelvez, Mespaul (29) ;
  • 5e, DHP Génie, EARL David, Pipriac (35) ;
  • 7e, Gallais Fanny, Gaec Gallais, Le Rheu (35) ;
  • 10e, Gelise, Cop. Gaec du Chalet, EARL des Bosquets, Acigné (35) ;
  • 12e, Gelogera, EARL de Kerverland, Plaudren (56) ;
  • 13e, Gina, Gaec du Chalet, Acigné (35).

Vaches en 3e lactation

Section 3A

  • 1e, Golden d’Orangerie, EARL de l’Orangerie, Plumelec (56) ;
  • 2e, Griffe, Gaec de l’Arguenon, Plénée-jugon (22) ;
  • 3e, Free, Glevarec Pascal, Pleyben (29) ;
  • 4e, Elip-Land, EARL des Bosquets, Val d’Izé (35) ;
  • 6e, Giboulearb, EARL Rannou, Langoat (22) ;
  • 7e, Grenadine, Gaec Toullec, Plomelin (29).

Section 3B

  • 2e, Fana, Gaec des 3 Villages, Mernel (35) ;
  • 3e, Pom Flower, EARL de la Grande Pommeraie, Iffendic (35) ;
  • 5e, Fruitée, Gaec de Lestanet Coz, Le Drennec (29) ;
  • 7e, Fuschia, EARL Nicolo, Plumelin.

Section 3C

  • 4e, Esmeralda, Gaec la Cour es Croix, Corseul (22) ;
  • 5e, Félicia, EARL Gourmelen, Melgven (29).

Vaches en 4e lactation

Section 4A

Section 4B

Vaches en 5e lactation ou plus

Section 5A

  • 2e, BH Djemila, EARL Breizhoise Holstein, Bains-sur-Oust (35) ;
  • 3e, Douchka, Cop. EARL de Goulaouren, Elies David, Hanvec (29) ;
  • 4e, Décision, Gaec Cabon, Plourin (29) ;
  • 5e, BH Crawley, EARL Breizhoise Holstein, Bains-sur-Oust (35) ;
  • 7e, GBH Diana, Gaec du Boennec, Poullaouen (29) ;
  • 8e, Cher Donut, Gaec Cherel, Saint senoux (35) ;
  • 9e, Calindra, EARL Rannou, Langoat (22).

Section 5B

  • 1e, Burtyss, Ferme Gwenn Holstein, Pluvigner (56) ;
  • 2e, Cocotte, Gaec Poupon, Spezet (29) ;
  • 3e, Stelvervei, Gaec Le Druillennec, Gurunhuel (22) ;
  • 4e, Carotte, Gaec Oliveux, Plaudren (56) ;
  • 5e, Cascada, Gaec d’Armor, Plestan (22) ;
  • 7e, Aglaée, Gaec Nogre, Grâces (22) ;
  • 8e, Bachkirie, EARL Nicolo, Plumelin (56) ;
  • 9e, Copacabana, Boulic Pierre, Guipavas (29) ;
  • 10e, Babiol, Gaec Boscher Palaric, Le Haut Corlay (22) ;
  • 11e, Britney, Gaec du Resto, Naizin (56).

Prix d’honneur

  • Grande Championne, Championne adulte : Cendrillon, Gaec des Grilles, Mahéru (61).
  • Réserve de Grande Championne et de Championnat adulte, Meilleure Mamelle adulte : Émeline, Gaec des Bords de Moine, Saint-André-de-la- Marche (49).
  • Championne jeune : CAPJ Guinée, Gaec Cabon, Plourin (29).
  • Reserve de Championnat jeune,  Meilleure Mamelle jeune : Hisatys, Gaec du Vallon, Réguiny (56).
  • Championne espoir : CAPJ Guinée, Gaec Cabon, Plourin (29).
  • Réserve de championnat espoir et Meilleure Mamelle espoir : Inkapi, Gaec du Bon Vent, Locqueltas (56).

Challenge longévité

  • 1er, Bachkirie, EARL Nicolo, Plumelin (56) ;
  • 2e, Aglaée, Gaec Nogre, Grâces (22) ;
  • 3e, Décision, Gaec Cabon, Plourin (29).

Challenge interdépartemental

  • 1er, Ille-et-Vilaine ;
  • 2e, Morbihan ;
  • 3e, Finistère ;
  • 4e, Côtes d’Armor ;
  • 5e, Loire Atlantique.

Challenge interrégional

  • 1er, Bretagne ;
  • 2e, Normandie ;
  • 3e, Pays-de-la-Loire.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer