Les produits chimiques : un risque à ne pas prendre à la légère

Produits phytosanitaires, désinfectants, détergents, diluants, peintures, colles et résines… autant de produits chimiques qu’on rencontre dans nombre d’exploitations agricoles.

Image avec différents bidons de produits chimiques - Illustration Les produits chimiques :  un risque  à ne pas prendre à la légère

Les produits chimiques peuvent entrer en contact de différentes manières avec le corps humain, par exemple par contact direct sur la peau ou par inhalation. Ils peuvent provoquer des intoxications, parfois chroniques, et abîmer les poumons, les reins, le cerveau… Les produits chimiques peuvent aussi être à l’origine d’incendie, d’explosion ou de dégâts sur l’environnement. D’où l’intérêt de bien les connaître, de les répertorier et d’en respecter les règles strictes d’utilisation.

Donner la priorité aux protections collectives

Évaluer le risque

Il convient en premier lieu d’évaluer le risque : quel est le degré de dangerosité des produits chimiques utilisés dans l’entreprise et quelle est leur fréquence d’utilisation ? Sont-ils classés parmi les agents chimiques dangereux, les agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques (CMR) ? Les fiches de données de sécurité (FDS) sont nécessaires pour avoir connaissance de toutes ces informations. Pour rappel, votre fournisseur doit impérativement vous remettre les FDS de chaque produit chimique et vous devez toutes les conserver, à disposition des utilisateurs.

Une fois répertoriés, il faut se demander s’il n’est pas possible de tout simplement supprimer ces produits chimiques. Si ce n’est pas possible, on peut chercher à les remplacer par d’autres produits chimiques équivalents en efficacité, mais moins dangereux, moins nocifs.

Protéger les personnes

S’attacher à lister les produits et à s’interroger sur leur dangerosité n’est pas suffisant. Il convient également de tout mettre en œuvre pour protéger toutes les personnes qui, d’une façon ou d’une autre, pourraient être en contact avec ces produits, et particulièrement les utilisateurs. La manipulation de certains produits, comme les produits phytosanitaires, suppose une certification spécifique (Certiphyto). Toutes les mesures de protection doivent être prises, en donnant la priorité aux protections collectives (encoffrement, assainissement de l’air…) sur les protections individuelles (masque, gants, combinaison tyvek…). Les salariés en contact avec les produits chimiques doivent impérativement être informés sur ces produits et formés à leur utilisation, aux précautions à prendre.

François Pilet / Cerfrance Bretagne

Prévention, précaution et protection

Pour synthétiser, les trois maîtres mots de l’utilisateur de produits chimiques sont : prévention, précaution et protection. Il est important d’avoir conscience de la dangerosité de ces produits, particulièrement si des salariés sont en contact avec eux ou, à fortiori, lorsqu’ils les manipulent. Rappelons que l’employeur est le garant du respect des règles de santé et de sécurité dans son entreprise. En protégeant vos salariés, vous vous protégez vous-même.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article