Maïs 2023, retour à la normale

Les semis de maïs ont été marqués par une météo capricieuse. Malgré une fin d’hiver favorable aux travaux des champs et à la préparation des terres à maïs, la météo du début de printemps a ralenti les semis qui ont été retardés de 15 jours à trois semaines par rapport à une année normale.

17086 hr light - Illustration Maïs 2023, retour à la normale

En plus du retard important aux semis, le début de cycle a aussi été propice aux attaques de ravageurs, notamment géomyza (mais également mouche de semis, oscinie, taupin ou encore noctuelle terricole). Les semis précoces, non protégés avec le traitement de semence à base de Lumiposa (Serenity Optimum) ont été très touchés par les attaques…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article