CulturesMorbihanSur abonnement

Moins d’intrants et de chiffre d’affaires sous le tunnel mobile

La station expérimentale de Kerplouz compare les systèmes de production sous tunnels fixe et mobile. Le déplacement de la structure limite le chiffre d’affaires mais permet d’économiser l’eau et l’azote. La mobilité du tunnel permet de désintensifier la production et d’intégrer plus de couverts végétaux dans la rotation des cultures. Avoine, féverole, sorgho, phacélie ou…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer