Cultures

Hernie des crucifères : une problématique qui enfle

Depuis deux ans, les équipes Eureden observent une forte progression du nombre de parcelles de colza (graine ou fourrager) concernées par des dégâts de hernie des crucifères, autrement appelée hernie du chou. Cette maladie provoque une nuisibilité très variable, allant de quelques quintaux à une destruction totale des plantes, ainsi qu’une perte significative de la…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer