ÉlevageIlle-et-VilaineSur abonnement

Deux méteils différents sur 30 ha d’intercultures

EARL des Grelandes, à Domagné (35)

Le méteil ne permet pas encore de réduire le coût alimentaire par rapport à un système plus conventionnel avec davantage de maïs ensilage et de correcteur mais il offre de l’autonomie à l’éleveur et davantage de sérénité sur les stocks fourragers ainsi constitués à deux périodes différentes. « J’ai commencé à cultiver du méteil en…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer