Élevage

Jetin, taureau morbihannais diffusé à l’IA

C’est sur l’EARL de Kermorvan, à Pont-Scorff (56) qu’a été organisée la réunion de présentation des taureaux diffusés à l’IA.

Le syndicat des éleveurs de Blonde d’Aquitaine de Bretagne a organisé un après-midi de présentation des taureaux d’IA le 12 octobre chez Ronan Le Montagner (EARL de Kermorvan à Pont-Scorff). Particularité de l’élevage : il a fait naître un mâle qui est aujourd’hui sur le catalogue des taureaux diffusés à l’IA, Jetin. Les participants ont pu observer une de ses filles. « Deux autres taureaux de l’élevage sont actuellement en testage : Nivillac et Nacery », indique l’éleveur.

Des qualités maternelles

Dans ces accouplements intéressant le schéma de sélection de la race, l’éleveur est accompagné par Antoine Caullery, conseiller en races allaitantes Evolution. Jetin a terminé 2e de la station « qualités maternelles » de Casteljaloux. C’est un fils d’Arlequin et d’Ukraine (fille de Malinois) de lignée Fougères. « Un pedigree ouvert pour un taureau mixte dont les filles sont laitières, fertiles, vêlant bien et possédant d’excellents fonctionnels. Avec un Ifnais de 98, il est plutôt à utiliser sur vaches », a détaillé le conseiller.
Issue de l’élevage Graignic à Lignol (56), la vache Ukraine est à l’origine de plusieurs bons animaux de l’EARL de Kermorvan. En moyenne, deux veaux de l’EARL vont en station d’évaluation chaque année. « Sept d’entre eux ont été intégrés dans le schéma de sélection géré par Auriva. » Installé en 2001, Ronan Le Montagner a arrêté la production laitière en 2010 et a alors acheté des Blondes d’Aquitaine inscrites pour accélérer le progrès génétique.

Une gamme complète

Dans la présentation des taureaux, Antoine Caullery a aussi mis l’accent sur Jazzman qui sort N°1 de la station en index qualités maternelles (117). « De type élevage, il apporte énormément de potentiel de croissance, ses filles sont laitières et fertiles. Ce taureau à vache sera facile à utiliser grâce à un pedigree neutre (Gamin / Brel). »
La gamme est complétée par 3 taureaux dont les filles vêlent actuellement à la station. « Marengo (Fuxeen / Valium) est un taureau idéal pour les engraisseurs, il apporte du muscle et de la croissance. Au pedigree facile à employer, Magic (Chérif / César) offrira des broutards lourds de qualité. Largo (Hannibal / Dom Tom) est un taureau à génisse de type mixte viande d’une très grande finesse. » À noter que Gaelic (Velours / Léo) confirme cette année son utilisation sur génisse. Depuis sa mise en service, il augmente son index qualités maternelles. Son Ivmat atteint 120.

Un troupeau jeune et productif
Ronan Le Montagner gère un troupeau naisseur – engraisseur avec 90 mères sur une SAU de 150 ha (61 ha d’herbe, 8 ha de maïs ensilage, 15 ha de maïs épi, 7 ha de maïs grain, 2 ha de betterave, 7 ha de colza, 50 ha de céréales et 20 à 27 ha de méteil en interculture). Le troupeau affiche un IVV moyen de 384 jours (contre 408 jours en moyenne de race) et un taux de renouvellement de 36 % (24 %). Les poids de carcasse atteignent 540 kg pour les vaches de réforme, 514 kg pour les jeunes bovins (à 19 mois) et 498 kg pour les génisses (35 mois).
Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer