Edito

Suicide

Comme à chaque fois, le suicide d’une agricultrice ou d’un agriculteur suscite une vague d’émotion et surtout d’indignation dans la communauté agricole locale touchée par le drame. Comme récemment à Briec (29). Meurtris, révoltés, les voisins de l’agriculteur qui a mis fin à ses jours se sont levés pour dire stop (lire p. 4). Ils ont voulu alerter l’opinion du drame silencieux qui touche la campagne. Avec plus d’un suicide par jour en France, selon les chiffres de la MSA, l’agriculture est en effet la catégorie sociale la plus touchée.
Les psychiatres spécialisés dans le suicide rappellent que les motifs du passage à l’acte sont souvent multifactoriels. Problèmes familiaux, détresse professionnelle, fragilité psychologique sont autant de facteurs qui se cumulent et s’entremêlent. Sans oublier la solitude qui frappe durement les paysans. Des paysans qui peuvent de moins en moins s’appuyer sur leurs voisins… car de voisins, il n’y en a plus. Aujourd’hui, l’isolement physique et psychologique est en effet une vraie tragédie pour de nombreux agriculteurs, qui plus est, se sentent stigmatisés par une société qui ne les comprend plus. Et qui trop souvent les accable injustement de tous les maux.

Les tensions économiques et financières ajoutent une couche supplémentaire à ce malaise. Pour mieux s’en sortir, trop d’agriculteurs croient trouver une issue dans la fuite en avant que constitue l’agrandissement. Et se retrouvent finalement submergés de travail et piégés par les dettes. Avec les nuages qui s’amoncellent sur le pouvoir d’achat du consommateur, les prochains mois augurent une guerre des prix dans le commerce alimentaire. Plus que jamais, les agriculteurs auront besoin d’un réel soutien de tous les acteurs professionnels et publics. Pas seulement des paroles, mais des actes.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Un commentaire

  1. a mon avis le plus dur ses de trouvè une personne a qui parlè des problem ya la famille les copain? mais sa le fait pas un jour passe et un autre mais on revein toujour au debut moi j ai fait 3 tentavive de suicide j ai pas honte de le dire mais a ma 3em j ai dit un mois apres rentrè de l hopital j arrete se meteir j ai fait 30ans a mon compte et j ai rein gagner aujourd hui l exploitatoin est en vente judicaire depuis mars mais ses long et moi je suis en arret de travail je vie comme je peux mais quand je voie les tracteur ou machine ou animeaux passer j ai une penser pour moi qui me redonne gout a la vie de retour je ses pas si y aura retour a se que j ecrie mais si quelq un veux parler je serais content mercie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer