À l'étrangerPolitique et SyndicalismeSur abonnement

Une politique brésilienne hostile aux petits paysans

Les violences et les assassinats de leaders paysans qui défendent leurs terres se sont accentués depuis l’investiture de Bolsonaro, selon Floriane Louvet, du CCFD-Terre solidaire. « Le nouveau président brésilien a fait de la dérégulation environnementale un axe politique majeur », déplore la chargée de mission du CCFD*, intervenante au forum social local, à Baud….

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer