En bref

La contribution de la branche agricole au PIB en baisse de 4,9% sur 2019 selon l’Insee

Malgré le report de la réunion de la Commission des comptes de l’agriculture de la nation (CCAN) au 10 janvier, l’Insee a publié, le 17 décembre, ses chiffres prévisionnels provisoires pour l’année 2019. Ils sont marqués par un repli de 4,9% en euros courants de l’équivalent agricole du PIB agricole (valeur ajoutée brute au coût des facteurs). La production agricole (hors subventions) diminue de 2% en valeur, pénalisée notamment par le recul de la production viticole en volume (-13,7%).

En revanche, la valeur de production animale est croissance en valeur (+2,4%), en raison de la forte hausse des prix du porc, liée à la peste porcine africaine (PPA). Les consommations intermédiaires sont en légère augmentation (+0,7%). Dans le détail, les dépenses en énergies et lubrifiants reculent (-1% en valeur), du fait notamment de la baisse des prix du gaz naturel (-6,5%), tout comme les dépenses en engrais (-7,3% en valeur), et phytos.

L’emploi agricole est considéré en baisse de 0,4%, tout comme le total des subvention qui recule de 0,6%, principalement à cause de la baisse du CICE (crédit d’impôt). La parution de l’Insee n’inclut pas les données du Réseau d’information comptable (Rica), à paraître le 10 janvier et qui porteront sur l’année 2018.

Peut vous intéresser