Energies et environnement

Assouplissement pour les bassins versants en contentieux ?

Une délégation d’élus de la Chambre d’agriculture a rencontré Karmenu Vella, en charge de l’environnement à la Commission européenne. « Ce rendez-vous à Strasbourg, organisé par l’intermédiaire du député européen Alain Cadec, avait pour objectif de rouvrir le dossier, au point mort depuis deux ans et demi, des quatre derniers bassins versants en contentieux nitrates ou BVC », explique l’agriculteur costarmorcain Alain Tiengou. « Alors que la qualité de l’eau ne cesse de s’améliorer partout, la tendance est claire et le commissaire l’a reconnue, 450 agriculteurs bretons sur ces zones subissent des handicaps financiers qui s’accumulent année après année : en sous-fertilisant, ils carencent leurs cultures, hypothèquent leurs rendements et grèvent leurs résultats économiques. »

Le fonctionnaire maltais s’est dit « ouvert » à des propositions émanant conjointement de la profession et de l’administration régionale et portées par l’État français pour évoluer vers une réglementation plus adaptée à condition que les teneurs en nitrate continuent sur leur tendance baissière. « Nos propositions sont prêtes et seront déposées d’ici la fin de l’année. Aux autorités françaises de jouer le jeu en les portant avec l’espoir de voir les arrêtés préfectoraux revus au cours de la campagne de fertilisation qui vient de débuter. »

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer