En bref

Stocks de poudre de lait : la proposition française ne séduit pas à Bruxelles

Phil Hogan n’a pas adhéré, lors du Conseil agricole de l’UE le 18 juin à Luxembourg, à la proposition de la France d’ouvrir des appels d’offres spécifiques pour écouler les stocks d’intervention de poudre de lait dans l’alimentation animale, une solution selon lui « très complexe » nécessitant de « lourdes conditions de contrôle et de traçabilité » ainsi qu’un prix de vente « attractif » qui « soulèverait lui-même des problèmes ». Le commissaire européen a annoncé un prochaine proposition pour revenir à la périodicité bimensuelle des appels d’offres classiques et en rétablir un en août.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer