En bref

UFC Que choisir dénonce l’opacité de l’origine des viandes et du lait

L’association UFC-Que-Choisir, dans un communiqué de presse du 26 avril, demande au gouvernement de «pérenniser l’obligation d’étiquetage de l’origine des viandes et du lait dans les aliments transformés». Dans le cadre d’une enquête, l’association publie un «triste podium de l’opacité». Ainsi, dans les produits préparés, le pays d’origine de la viande de poulet n’est pas mentionné spécifiquement dans 64% des cas relevés par UFC-Que-Choisir. Pour la viande de porc cette proportion est de 53% alors qu’elle est de seulement 11% pour le lait. Selon UFC Que choisir, les mauvais élèves sont Sodebo et William Saurin. À l’inverse, Sodiaal, Le Gaulois et Danone indiquent systématiquement le pays d’origine de leurs laits et viandes.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer