Cultures

Les semences dans la région Ouest : diversité et valeur ajoutée

Vendredi 26 janvier 2018 s’est tenue à Angers la conférence de presse régionale du Gnis Ouest. Son Délégué régional, Vincent Poupard, y a présenté les chiffres locaux de la campagne 2016 – 2017 en production de semences ainsi que les enjeux 2018 pour la délégation.

Des céréales aux potagères : une offre variée

La délégation régionale Ouest du Gnis couvre la Bretagne, l’ex Basse-Normandie, les Pays de la Loire et l’ex région Poitou-Charentes.  Avec environ 68 000 hectares  de surfaces de multiplication (soit 18% des surfaces nationales) et près de 3 900 agriculteurs-multiplicateurs (20 %  des multiplicateurs français), la valeur de la production pour la campagne 2016/2017, au stade de la multiplication s’élève à environ 139 millions d’euros.

Fourragères et gazon, plants de pomme de terre, potagères, protéagineux, céréales et maïs, se placent en tête des espèces avec une progression constante pour la plupart des espèces par rapport à la campagne précédente, sauf pour le maïs qui suit la baisse nationale.

PRODUCTIONS DE SEMENCES DE LA RÉGION OUEST – Récolte 2017 % Fr Evolution N-1
Céréales 22186 ha 15% +9%
Fourragères et gazon 16932 ha 31% +27%
Maïs 7803 ha 13% -12%
Plants de pomme de terre 6271 ha 30% +6%
Potagères 5589 ha 22% +17%
Oléagineux 3131 ha 9% +15%
Protéagineux 2304 ha 18% 0%
Lin et chanvre 2213 ha 10% +19%
Betterave et chicorée 675 ha 10% +25%

Sur les Pays de la Loire, les surfaces de multiplication représentent, quant à elles, près de 32 000 hectares pour environ 1 800 agriculteurs-multiplicateurs et une valeur de la production de 61 300 k€ pour la campagne 2016/2017 au stade de la multiplication.

Evolution des surfaces de la région Pays de la Loire entre 2007 et 2017

evolution-surface-semences

La semence est un levier essentiel de l’innovation pour accompagner la transition agro-écologique, pour une alimentation plus saine et plus durable. L’élaboration, par le Gnis, du plan filière qui a été remis au Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation le 15 décembre dernier dans le cadre des Etats généraux de l’Alimentation et qui fait actuellement l’objet d’une consultation publique en est, plus que jamais, la représentation concrète. 

Chacun peut ainsi découvrir le plan de filière, et apporter sa contribution en se rendant sur :
http://www.gnis.fr/plan-de-filiere-semences-et-plants-consultation-publique/

Quelques repères
La France est le premier producteur européen et le premier exportateur mondial de semences d’espèces agricoles. Chiffre d’affaires 2016-2017 Secteur semences et plants : 3,3 milliards d’euros. Balance commerciale : excédent de 960 millions d’€
Source
Gnis
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer