À l'étranger

La Russie étend son embargo à l’importation de viande

Le gouvernement russe a étendu la gamme de viande et de bétail ne pouvant être exportés par les Etats-Unis, l’UE et certains autres pays.

Le Ministre de l’Agriculture russe a annoncé que l’embargo couvrira les porcs vivants. Il a déjà bloqué de tels envois en provenance de l’UE mais la nouvelle suspension concerne maintenant les exportations de porcs vivants des États-Unis, du Canada, de l’Australie, de la Norvège, de l’Ukraine, de l’Albanie, du Monténégro, de l’Islande et du Liechtenstein.

Le gouvernement russe a aussi étendu son embargo à tous les pays cités plus haut et à l’UE pour :
– Les coproduits de bovin, de porc, de cheval, d’âne et de mule
– La graisse séparée de volaille, de porc, de mouton, de bovin et de chèvre
– Le saindoux, la stéarine de lard, l’oléo-stéarine et d’autres graisses animales.
Ces restrictions devraient subsister jusqu’au 31 décembre 2018.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer