À l'étranger

Allemagne : plus grande transparence sur les conditions d’élevage

90% des clients de Lidl et Aldi souhaiteraient dans les linéaires des discounters alimentaires une viande issue d’élevages plus préoccupés du bien-être animal. Une grande majorité (84%) s’exprime en faveur d’un étiquetage transparent quant au mode d’élevage. Seulement 14% ne le jugent pas nécessaire. C’est le résultat d’un sondage Forsa réalisé auprès de 1 001 clients des deux discounters du 3 au 30 Avril en Allemagne pour le compte de Greenpeace.

Les jeunes se montrent cependant un peu moins enthousiastes pour un élevage plus respectueux des animaux (seulement 82% des 18 à 29 ans contre 93% des 30 à 44 ans et des 45 à 59 ans). S’ils avaient l’assurance que la viande qu’ils achètent dans les magasins discount provient d’élevages agréés bien-être animal, 11% des clients seraient prêts à payer 1 EUR de plus par kilo de viande, 33% seraient prêts à payer jusqu’à 2 EUR supplémentaires et plus de 29% iraient jusqu’à 5 EUR de plus.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer