En bref

Réunion agricole de Grand-Champ : la Coordination Rurale dénonce le double discours

Les responsables de la Coordination Rurale du Morbihan n’ont pas participé à la réunion à l’intention des éleveurs laitiers du département organisée le 21 avril à Grand-Champ. Elle dénonce le double discours de la FNSEA.

« La FDSEA tient un double discours » clame Noël Rozé, président de la CR56. « Il y a un fossé entre les revendications de la base entendues lors des manifestations de janvier et les solutions négociées au niveau national par les dirigeants du vieux syndicat. Les paysans veulent des prix rémunérateurs et non des enveloppes pour ”aider” ceux qui veulent quitter le métier ou pour continuer à agrandir ceux qui sont en place. Le syndicat majoritaire défend l’industrie agroalimentaire et donc sa seule préoccupation est le maintien des volumes de production. »

Il accuse même la FNSEA d’être : « coresponsable de la crise que traverse l’agriculture ». Pour l’éleveur morbihannais : « La FNSEA avec ses innombrables satellites dans les instances politiques et économiques au niveau national mais aussi européen a décidé en connaissance de cause la libéralisation absolue de l’agriculture. »

Noël Rozé invite les adhérents et les sympathisants des FDSEA qui rejettent les orientations ultra- libérales de la FNSEA « à choisir entre la scission interne, afin de redonner aux agriculteurs le pouvoir ou de déchirer leurs cartes et d’arrêter de cautionner ce double discours. »

Noël Rozé rappelle que « la Coordination Rurale est un syndicat indépendant de tout lien économique ou d’idéologie politique. Elle est représentative et reconnue par les pouvoirs publics. Disposant d’une organisation locale, nationale et européenne au sein de l’EMB, il appartient aux agriculteurs de se saisir de cet outil en ordre de marche. » Il conclut : « seule la Coordination Rurale peut “renverser” la table et exiger de la part de François Hollande de reprendre la main sur la politique agricole. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer