Dossiers

Le défi de l’installation en porc

Intro

Le nombre d’installations a baissé en 2014. Aucune reprise n’a été enregistrée en Morbihan. Une première pour un département breton. En 2015, la tendance semble toujours à la baisse. Le coût global (reprise et investissements de remise à niveau) et la conjoncture en sont probablement responsables. Certains groupements garantissent un niveau de prix pour les premières années après l’installation. D’autres accompagnent les éleveurs après qu’ils ont passé des tests d’aptitude à gérer une entreprise, comme pour le recrutement de cadres. Les fonds d’investissement font leur apparition dans le secteur de l’élevage après s’être ancrés dans le domaine viticole. Les jeunes sont encadrés. C’est aussi grâce à cela qu’ils sont résolument optimistes pour leur avenir. Ils s’installent sur la ferme familiale, après tiers, s’associent à des éleveurs en reprenant  des parts sociales… Ils témoignent de leurs expériences dans les pages qui suivent.

Bernard Laurent

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer