Productions Agricoles

Le cheptel truies européen se redresse

Le nombre de porcs de l’Union européenne augmente à nouveau, d’environ 1 % comparé à 2013, selon les résultats des enquêtes cheptel conduites au printemps (mai, juin).

L’évolution du cheptel truies s’inverse après plusieurs années de baisses successives. La hausse est particulièrement importante en Espagne, où le nombre d’animaux augmenterait de plus de 5 %. Les progressions en Allemagne, au Danemark et aux Pays-Bas sont plus modérées, légèrement supérieures à 1 %. À l’inverse, en France, l’érosion du cheptel reproducteur se poursuit, avec une nouvelle baisse de près de 2 %, et en Pologne, loin cependant des effondrements des années passées.

Évolution du cheptel truies depuis 2013
Évolution du cheptel truies depuis 2013.

Les effectifs de porcelets progressent globalement au sein des six plus grands pays producteurs de porcs : +1 % en Allemagne, +3,7 % au Danemark, + 7 % en Espagne. Seule la France fait exception, avec une baisse de 2 %. Conjuguée à la hausse du nombre de truies (saillies), cette hausse devrait se répercuter sur la production porcine européenne  dès la fin 2014 et sur le 1er semestre 2015.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer