FinistèreProductions Agricoles

Suscinio inaugure de nouvelles serres

L’outil de production biologique du lycée de Suscinio se modernise afin d’assurer les finalités de production, d’expérimentation et de pédagogie.

Les serres du lycée de Suscinio, à Ploujean, ont été inaugurées vendredi dernier. La surface dédiée au maraîchage passe désormais de 4 500 à 7 500 m2, ce qui en fait la plus importante structure pédagogique dans l’enseignement agricole.

Des équipements rénovés

En 2011, un diagnostic de l’exploitation est réalisé : les bâtiments sont dangereux voire obsolètes. Un plan d’urgence est donc mis en place en 2012 en collaboration avec le Conseil régional. Les vieux bi-tunnels sont rénovés avec des nouvelles bâches, l’aération et l’irrigation sont revues. Un Contrat d’autonomie et de progrès (CAP) est mis en place avec le Conseil régional en 2013. Ce contrat permet la construction d’une serre à double paroi gonflable de 1 700 m2 et de tunnels ouverts de 550 m2. Cette année voit la rénovation des anciennes serres verre avec de l’irrigation neuve et une couverture plastique. Des travaux sont aussi effectués sur le tunnel d’expérimentation et la multichapelle qui disposent aujourd’hui de nouvelles bâches.

Moteur en expérimentation

Sur les 7,5 ha composant la surface en serre, 6 ha sont réservés à l’expérimentation. C’est en effet sous l’égide du comité interne de la recherche en agriculture biologique d’Interbio Bretagne que sont menés ces travaux. «  Nos expérimentations vont à contre nature. Nous favorisons par exemple le développement des pucerons sur courgette pour ensuite les transférer sur l’espèce suivante, à savoir le concombre. Nous semons ou plantons également une flore sauvage à proximité des cultures, afin de créer un refuge naturel pour les auxiliaires. Des tests de terreau sans tourbe, produit d’origine non renouvelable, sont effectués. Nous travaillons aussi avec du terreau maison », indique Sébastien Louarn, d’Initiative Bio Bretagne. Des essais variétaux sont aussi menés, pour trouver le produit qui sera adapté au contexte pédoclimatique de la région et répondra aux critères de marché. Les techniciens du lycée se basent sur les catalogues du Gnis pour choisir leurs semences biologiques. Ces expérimentations sont également destinées aux professionnels de la filière afin d’optimiser leurs propres outils de production.

Les formations du lycée

Le site de Suscinio fait partie de l’Établissement public local regroupant également les sites de Châteaulin et de Kerliver à Hanvec. Il propose des filières générale, technologique ou professionnelle. Cette filière professionnelle se compose d’une seconde par voie scolaire se poursuivant par une première et une terminale par apprentissage préparant au Bac pro CGEA. Ce diplôme permet d’entrer dans la vie active ou de continuer sur un BTSA.

Formidable outil pédagogique

Ce nouvel outil dote la région d’une structure performante permettant aux apprenants de se former dans des bonnes conditions. Les projets pédagogiques s’intègrent aux enjeux du territoire dans le cadre d’une agriculture respectueuse de l’environnement. Ils sont portés par les nombreux partenaires de l’établissement (associations, collectivités, professionnels). « Ces efforts sont payants puisque nos effectifs sont constamment en hausse, ainsi que nos résultats aux examens », conclut Maurice Etesse, responsable du site de Suscinio. Fanch Paranthoën

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer