Productions Agricoles

Fredon Bretagne : deux nouveaux nuisibles sont apparus en 2013

Le charançon rouge du palmier et des nématodes de la pomme de terre font l’objet d’une surveillance accrue par l’équipe de la Fredon. L’action contre l’ambroisie se poursuit.

« L’année 2013 a été marquée par l’apparition de deux nouveaux organismes nuisibles réglementés : le charançon rouge du palmier et des nématodes de la pomme de terre dans la région du Mont-Saint-Michel, en zone limitrophe de la Bretagne. L’équipe de la Fredon a réalisé une surveillance chez les producteurs bretons, qui se poursuit en 2014. La présence de ces nématodes impose la mise en place de méthodes de lutte très strictes et coûteuses », ont exposé les responsables de la Fredon Bretagne (Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles) lors de l’assemblée générale le 26 juin dernier. L’organisation poursuit par ailleurs son action contre l’ambroisie à feuilles d’armoise. « Une campagne d’information sur les risques sanitaires et les méthodes de lutte respectueuses de l’environnement envers les collectivités, les agriculteurs et les particuliers est en cours. Le travail de recensement se poursuit. »

Des formations pour la réduction des phytos

Dans le cadre des actions de réduction des produits phytos, la Fredon anime en lien avec Proxalys Environnement des formations pour un large public. « En 2013, 515 personnes ont été formées : 46 % au Certiphyto et 54 % sur la diminution des usages sur les espaces publics. » Suite à la réforme du sanitaire engagée par l’Etat, l’organisation a été reconnue comme Organisme à Vocation Sanitaire (OVS) pour le domaine du végétal. « La Fredon Bretagne a pour objectif de fédérer l’ensemble des professionnels du secteur végétal afin de construire le plan de maîtrise du sanitaire. Avec l’OVS animal, la Fédération pilotera également l’Association sanitaire régionale qui aura pour mission d’établir le schéma de maîtrise des dangers sanitaires. »

Par ailleurs, depuis 2012, l’organisation s’est engagée dans des démarches qualité : l’agrément Bonnes Pratiques d’Expérimentation, la certification pour la délivrance de conseil individuel indépendant de la vente de produits phytosanitaires, et l’accréditation ISO 17 020 pour les inspections sanitaires sur les végétaux qui sont déléguées par les services de l’État. « En 2013 et 2014, le travail effectué pour développer les actions sous assurance qualité se poursuit, en mettant en commun les exigences les plus élevées des trois systèmes qualité, de sorte à n’avoir qu’un seul système optimisé. »

Mots-clés
Bouton retour en haut de la page
Fermer