Productions Agricoles

Le lait hors normes sous le microscope de la réglementation

Le nouvel accord interprofessionnel sur le lait de vache hors normes est entré en application le 1er avril pour une durée de 3 ans. Petit décryptage.

Pour se mettre en phase avec la réglementation européenne et avec le Paquet hygiène, un nouvel accord interprofessionnel sur la gestion des laits dits hors normes en germes et cellules a été homologué en décembre 2013. Entré en vigueur le 1er avril, il introduit un calcul mensuel de moyennes glissantes. Autrement dit, les moyennes retenues sont calculées à partir des trois derniers mois pour les cellules et des deux derniers mois pour les germes. Exemple pour les cellules :

  • Mai 2014 : vérification de la moyenne de février/ mars/ avril.
  • Juin 2014 : vérification de la moyenne de mars/avril/mai.

Dans la pratique

J’ai un problème de germes

  1. Je reçois un courrier d’alerte. J’ai 3 mois pour réaliser des actions correctives et revenir à moins de 100 000 germes/ml.
  2. Après ces 3 mois : si le lait est toujours hors normes, la collecte est suspendue pour une durée de 12 jours.
  3. Si mes résultats suivants ne sont toujours pas bons, ma collecte est de nouveau suspendue pour une durée indéterminée de 30 jours minimum.
  4. Je dois envoyer un courrier à ma laiterie détaillant les actions mises en place pour demander la reprise de collecte.

J’ai un problème de cellules

  1. Je reçois un courrier d’alerte. J’ai 3 mois pour réaliser des actions correctives et revenir à moins de 400 000 cellules/ml. Je peux m’engager dans un plan cellules avec ma laiterie et un organisme technique.
  2. Après ces 3 mois, si mon lait est toujours hors normes mais que je me suis engagé dans un plan cellules, j’ai encore 3 mois pour valider la visite de mon plan (si je ne le fais pas dans ce délai, ma collecte est suspendue pour une durée indéterminée d’au moins 6 jours). J’ai ensuite un sursis à la suspension de collecte pendant les 6 mois  suivants.
  3. Si je ne veux pas m’engager dans un plan cellule et que mon lait est toujours hors normes  3 mois après l’alerte, ma collecte est de nouveau suspendue pour une durée de 6 jours, puis de nouveau 6 jours et enfin 6 jours indéterminés si mes résultats sont toujours hors normes les mois suivants.

Que dit la réglementation ?

Un lait cru de vache doit satisfaire les critères suivants selon la réglementation européenne :

  • Germes à 30 ° C : ≤ 100 000/ml ; les résultats sont calculés mensuellement sur la base de moyennes géométriques sur 2 mois avec au moins 2 prélèvements par mois.
  • Cellules somatiques (leucocytes) : ≤ 400 000 ; moyenne géométrique sur 3 mois avec au moins un prélèvement par mois.

L’accord interprofessionnel précise qu’un lait hors normes en germes se caractérise par une première moyenne géométrique supérieure à 100 000 germes par ml, non suivie d’un retour en conformité dans les trois mois qui suivent. Pour les cellules, un lait hors normes se caractérise par une première moyenne géométrique trimestrielle supérieure à 400 000 cellules par ml, non suivie d’un retour en conformité dans les trois mois qui suivent. En fait, le nouvel accord est beaucoup plus réactif dans le calcul des moyennes car :

  • Pour les germes, il s’agit d’une moyenne géométrique bimestrielle variable.
  • Pour les cellules, il s’agit d’une moyenne géométrique trimestrielle variable.

L’accord interprofessionnel conserve certaines dispositions précédentes :

  • La mise en place d’un plan cellules de 6 mois (possibilité d’y avoir recours sur une période de 21 mois).
  • La gestion de situations particulières et accidentelles dans le cadre de commissions de recours.

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer