Energies et environnementSur abonnement

« Produire plus et mieux avec moins »

Pour Bruno Parmentier, le nouveau challenge qui va concerner l’agriculture est la compréhension du vivant pour s’en faire un allié en faveur de systèmes « écologiquement intensifs ». « L’agriculture est la première victime du réchauffement climatique mais émet aussi beaucoup de gaz à effet de serre. Elle est aussi source de solutions pour demain », a commencé Bruno…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer