L’Ukraine, une puissance émergente

9179 - Illustration L’Ukraine, une puissance émergente

Malgré des retards de végétation et de semis ce printemps, liés aux fortes gelées sur la deuxième décade d’avril, l’Ukrainian Grain Association (UGA) tablait début juillet sur une récolte de 35,5 Mt de maïs, soit une progression de 5,5 Mt (30 Mt récoltées l’an passé). En cause : les fortes pluies des dernières semaines laissent présager une bonne floraison et un bon remplissage des grains. Une hausse bienvenue pour ce nouvel acteur sur le plan international dont l’objectif d’export sur 2021-2022 s’élève à 30 Mt selon l’UGA, contre 22 Mt cette année, niveaux revus à la baisse l’an passé après une perte de production de près de 25 %. « L’Ukraine est une puissante émergente au côté du Brésil, son niveau d’export ne s’élevait qu’à 5 Mt il y a une dizaine d’année… », relève Sébastien Poncelet, d’Agritel….

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article