Cultures

Les produits organiques, effets garantis sur le maïs

Cocktail d’amendements, d’éléments fertilisants et d’oligo-éléments, les effluents d’élevage possèdent de nombreux atouts et répondent aux besoins d’une culture très exigeante comme le maïs.

Le maïs, plante à cycle court et à fort développement, réclame, en peu de temps, la plus grande partie de ses besoins en éléments fertilisants. Dans la rotation, les cultures précédentes et leurs résidus seront les premières sources d’éléments nutritifs pour répondre aux besoins du maïs. La fertilisation devient un complément indispensable lorsque le sol et ses arrière-effets organiques sont insuffisants. Les effluents d’élevage sont précieux pour fertiliser le maïs. Sa croissance est rapide et mobilise des quantités importantes d’éléments nutritifs et riches en humus. Les engrais de ferme, fumier ou lisier répondront parfaitement aux besoins de cette culture. Pour un bon développement, l’azote tant prisé par cette culture (un hectare peut réclamer 3 unités d’azote par jour (au pic de sa croissance) soit 90 unités par mois) et le phosphore sont essentiels mais ne négligez pas pour autant les besoins en soufre, zinc et autres oligo-éléments pour un bon démarrage et une bonne croissance des plantes.

7802.hr
Fiente de volaille déshydratée Orgaferti (B).

Une valorisation optimale

Les fertilisants organiques de type Orgaferti (fientes de poules déshydratées), Orgasol (compost de litière de volaille) ou Orgamix (mélange de fiente de volaille et de litière de volaille), lorsqu’ils sont épandus proche du semis, représentent le meilleur compromis pour une valorisation optimale. Ces effluents sont de véritables boosters du développement du maïs. Pour éviter les pertes par volatilisation et limiter les nuisances, les fertilisants organiques nécessitent, après épandage, un léger enfouissement.

Épandage

Il faut prévoir plusieurs semaines à plusieurs mois pour bénéficier de l’action des bactéries. L’utilisation de ces produits est très réglementée et il est indispensable de se référer au calendrier d’épandage de la Directive nitrates. Le respect de ce calendrier constitue un socle qui permettra de profiter pleinement de l’effet des apports, tout en limitant les risques.

La société Doraven

Depuis 2017, les produits organiques du Groupe Eureden sont distribués par la SAS Doraven, basée à Aucaleuc (22). Avec 90 000 tonnes de co-produits commercialisées, celle-ci représente 30 % du marché breton et répond aux besoins des éleveurs bretons. Doraven dispose d’un procédé breveté de remorque double-contenant appelé Certibag. Certifié par Qualimat, celui-ci permet d’optimiser la logistique, en transportant, avec un même camion, les engrais et amendements organiques normés, issus d’élevage bretons vers les régions céréalières à l’aller, et des céréales destinées à la nutrition animale pour les filiales du Groupe Eureden en retour.

Sabrina Lefort / Doraven

Les solutions d’engrais organiques normés distribuées par la SAS Doraven :

• Orgasol (B) : compost de litière de volailles,
• Litorgatop (B) : compost de litière de volailles reproductrices,
• Orgaferti (B) : fiente de volailles déshydratée,
• Orgamix (B) : compost de mélange de fientes et fumiers de volaille,
• Plusieurs formules sont utilisables en agriculture biologique (AB).

Vos contacts Doraven

Pour la reprise de vos effluents d’élevage, conseils ou commandes :

  • Frédéric Hervé (service commercial), 06 79 97 75 76, frederic.herve@eureden.com ;
  • Nicolas Roudot (service logistique), 06 03 35 66 32, nicolas.roudot@eureden.com ;
  • Accueil 02 96 39 45 64, contact.doraven@eureden.com.

Retrouvez toutes nos actualités, notre gamme de produits sur notre site internet flambant neuf. www.doraven.fr

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer