Côtes d'ArmorEconomie, marchés et gestion

« Le relationnel représente 50% de la réussite d’une installation »

Dans le cadre d’une unité capitalisable ‘Piloter son système de production’ du nouveau référentiel du BPREA, le CFPPA de Caulnes propose un module de formation de 4 jours «organiser le travail de l’entreprise et manager son équipe» avec un temps fort de 2 jours sur la qualité de vie au travail. Rencontre avec Alain Le Faucheur, intervenant.

Comment sensibiliser des futurs chefs d’entreprise agricole à gérer des situations professionnelles complexes ?

Aujourd’hui ces futurs chefs d’exploitation n’ont pas forcément des projets d’embauche ou d’association. Néanmoins, quel que soit le projet, et même pour une installation en individuel, le relationnel représente 50 % de la réussite, ne serait-ce qu’avec les partenaires de l’exploitation. Ce relationnel est le fondement de toute bonne décision, c’est un processus sur lequel on peut agir.

Vous parlez de trois étapes pour améliorer la qualité des relations.

Effectivement. Tout d’abord, une relation se construit. C’est dommage mais on ne nous l’enseigne pas à l’école. Par exemple, quel que soit le secteur d’activité, on devient souvent manager car on est bon technicien. Pourtant, ce sont bien deux métiers différents… Or, le management n’est pas considéré comme tel. Pour soigner les relations avec les autres, on doit y consacrer du temps, en instaurant des choses simples, comme le café du matin, la réunion hebdomadaire, le choix d’un moyen pour faire circuler les informations… Il faut que les règles de fonctionnement soient bien comprises par chacun. Ensuite, il faut se connaître : identifier ce que l’on appelle ses motivations stables et savoir repérer ses réactions instables. Il est important de savoir analyser les mécanismes mentaux qui déclenchent ces comportements. Cela permet de mieux gérer les imprévus et les contrariétés et parfois faire qu’une contrainte devienne une opportunité, ce qui permet de devenir créatif en situation complexe. L’année qu’on vient de vivre a été riche en enseignement… Le dernier point concerne l’organisation : indépendamment des personnes et des relations entre elles, il y a des aspects qui dépendent uniquement de la manière dont on travaille ensemble et qui peuvent altérer la motivation individuelle et l’ambiance au travail.

Quel est le message que vous souhaitez que les apprenants retiennent ?

Il y a de nombreuses méthodes pour apprendre à lever les tabous qui nous limitent sur le plan relationnel. Il est important de s’en saisir pour ne pas subir…


Comprendre le fonctionnement des autres Gestion du stress, qualité de vie au travail…

De par mon expérience professionnelle hors agricole, c’est un sujet qui me parle. Durant deux jours, j’ai pu revivre et analyser des réactions que j’ai eues avec des collègues ou des supérieurs. C’était une véritable introspection. On nous a présenté des outils pour se connaître soi-même, comprendre le fonctionnement des autres, pour mieux vivre en société. C’est une notion qui va au-delà de l’aspect professionnel. Nicolas Lefebure, Landujan (35), projet d’installation en ovin viande et poulet de chair


Découvrir ses faiblesses

Pour moi, l’expérience a été assez douloureuse pendant ces 2 jours durant lesquels j’ai pu prendre connaissance de mes points forts… et de mes faiblesses. Mais c’est néanmoins grâce à cela que je vais pourvoir aller de l’avant, en affrontant mes peurs et en dépassant mes limites. En situation de stress, il faut en relativiser les conséquences : on a tout à gagner à essayer. Ces outils me serviront demain au quotidien en tant que chef d’entreprise. Charline Campion, Langrolais-sur-Rance (22), projet d’installation en maraîchage et vente directe

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer