En bref

Lactalis : un prix d’acompte pour le mois d’avril ?

L’UNELL et le groupe Lactalis se sont engagés en janvier 2018 dans un nouveau mode de fixation du prix du lait.

Communiqué Unell (Union Nationale des Eleveurs Livreurs Lactalis) du 16 avril.

“Ce travail permet d’identifier les trois grands marchés où Lactalis valorise le lait de nos exploitations.  C’est à travers cette nouvelle formule que nous avons ensemble fixé les prix de janvier, février et mars.

Après deux journées de négociations, aucun accord n’a pu être trouvé pour le prix du mois d’avril, et ce malgré la possibilité d’un lissage au trimestre. En effet, Lactalis opère un retournement complet sur le principal paramètre de la formule : la valorisation des produits de grande consommation vendus en France. Une stratégie incompréhensible alors que débutent les négociations tarifaires sur les produits de marque distributeur.

Le prix annoncé ces jours-ci par Lactalis n’est issu ni de l’ancienne ni de la nouvelle formule, ni encore moins d’un accord avec l’UNELL. Dans ces conditions, qui sont celles d’un autre temps, nous ne serions restés silencieux et cautionner ce passage en force.

Nous interpellons ainsi les dirigeants de Lactalis sur leur réelle volonté d’avancer vers plus d’équité et de transparence. L’entreprise est-elle capable de s’engager sur une formule de prix et de tenir dans le temps ses engagements envers les organisations de producteurs ?

Pour les 9 OP qui ont fait le choix de travailler collectivement, l’UNELL considère que le prix annoncé par Lactalis en avril n’est qu’un prix d’acompte, puisqu’il est infondé et sans justification. Le différentiel avec le prix issu de la formule doit impérativement être réintégré sur les mois à venir.

Nous souhaitons qu’une solution soit trouvée rapidement avant que l’addition ne s’agrandisse pour le groupe Lactalis.”

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer