En bref

Porc : l’arrivée de la PPA en Allemagne serait un “Fukushima du cochon”

Reprenant l’expression d’un analyste allemand, le directeur du marché du porc breton (MPB), Pascal Duot, estime que l’arrivée de la peste porcine africaine (PPA) en Allemagne engendrerait un «Fukushima du cochon» en Europe. Venue de Géorgie, la maladie progresse vers l’ouest en Pologne, et menace le 2ème pays producteur européen, l’Allemagne. «Ce serait une très mauvaise nouvelle, notre cours dévisserait, car les Allemands ne pourraient plus exporter vers les pays tiers». Et de préciser: «On pourrait se dire que les industriels français prendraient la place des Allemands à l’export, mais ils n’en ont ni les moyens, ni l’envie, ils ne voudront pas perdre leurs clients en France. En revanche, les Espagnols pourront le faire».

La France va sensibiliser les chauffeurs routiers à la PPA
A l’instar de la campagne qu’a présentée le ministère de l’Agriculture allemand cette semaine, le ministère de l’Agriculture français prépare une campagne d’affichage sur les voies autoroutières pour prévenir l’introduction de la peste porcine africaine (PPA) par les déchets de cuisines. Cette campagne vise à sensibiliser les chauffeurs routiers, en particulier les chauffeurs originaires d’Europe de l’Est, au risque de contamination de la faune sauvage (sangliers) par les déchets de cuisine contenant des produits porcins. Cette campagne devrait être diffusée d’ici un mois en plusieurs langues. Depuis quelques années, la peste porcine africaine (PPA) progresse, depuis l’est de l’Europe vers l’ouest, de plusieurs façons: de «groin à groin», par les tiques et par les déchets de cuisine.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer