En bref

Porc : Fusion programmée entre Aveltis et Prestor

Les Conseils d’Administration des coopératives Aveltis et Prestor, réunis ce lundi 18 décembre, ont validé le projet de fusion des deux coopératives, avec pour horizon, le mois de juin 2018, date des deux Assemblées Générales.

En juin dernier, les deux coopératives annonçaient la création du Groupement d’Intérêt Economique (GIE) Eleveurs de Porcs en France pour commercialiser ensemble leur production. Les éleveurs ont unanimement salué la mise en place rapide et efficace de ces moyens communs. Ils sont désormais prêts à aller plus loin.

Ce projet de fusion, validé par les deux Conseils d’Administration, est le point de départ d’une étude approfondie pour définir les termes d’une fusion réussie. Les présidents Philippe Bizien (Aveltis) et Guillaume Roué (Prestor) déclarent d’ores et déjà que ‘’ces travaux préalables avec les Conseils d’Administration seront conduits avec l’objectif de créer les meilleures conditions de développement pour chaque éleveur et préparer l’avenir. Cette fusion permettra de valoriser l’ensemble des fonctions techniques, sanitaires, environnementales, commerciales, d’améliorer et d’optimiser notre compétitivité dans les élevages. Pour y parvenir, nous savons pouvoir compter sur les expertises de tous les collaborateurs d’Aveltis et de Prestor au service des éleveurs’’.

Les conseils sont particulièrement motivés compte tenu de la réussite commune du GIE Eleveurs de Porcs en France, laquelle a permis une bonne synergie entre les activités d’Aveltis et de Prestor. La commercialisation unique et l’intégration des systèmes d’information ont été réalisées dans les temps annoncés et avec de bons résultats.

Il existe désormais une vraie opportunité et une ambition, celle de créer un leader français plus fort par sa taille (4,3 millions de porcs) mais surtout par sa capacité à innover, à dialoguer avec les clients en France et dans le Monde. Nous contribuons ainsi à pérenniser l’élevage dans le Grand Ouest et au- delà avec un vrai sens collectif ancré sur nos territoires. Cette nouvelle coopérative s’engagera à valoriser et faire reconnaître une production responsable et essentielle dans l’économie rurale de la Bretagne et de la France en s’ouvrant potentiellement à d’autres acteurs.

« Nous ne voulons pas uniquement massifier, nous voulons devenir la référence, nous souhaitons accompagner nos éleveurs et relever les défis d’aujourd’hui et de demain qui allient le goût et la qualité, la pérennisation de marchés mondiaux et la valorisation de l’élevage en France. Le volet Recherche et Développement sera ainsi au cœur de la stratégie pour répondre aux attentes de nos consommateurs mais avec la volonté de défendre les intérêts de nos adhérents. Six mois pour un projet ambitieux, pour fédérer les éleveurs, pour rassurer et consolider les liens avec nos clients partenaires, voilà un formidable challenge pour nos deux coopératives d’ores et déjà complémentaires avec Eleveurs de Porcs en France » concluent les Présidents.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer