En bref

Grippe aviaire : la Conf’ demande l’avis de l’Anses sur l’abattage préventif

Outre ses propositions déjà connues (arrêt du confinement, prise en charge des conséquences du vide sanitaire, soutien psychologique, adaptation de la biosécurité aux élevages autarciques), la Confédération paysanne demande dans communiqué du 18 janvier un avis de l’Anses pour évaluer des mesures d’abattage préventif sur la diffusion du virus dans le sud-ouest. Elle se positionne par ailleurs contre le confinement des volailles comme mesure préventive notamment pour des raisons de bien-être animal, d’image et de cahiers des charges. Enfin elle «s’interroge» sur l’opportunité de vacciner, mettant en avant le manque d’efficacité des vaccins actuels, «la multitude de souches», et l’impossibilité de détecter des animaux malades.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer